Ma caisse Poulain

#brocante #pucesdemontsoreau #vintage #madomadi #relooking #homesweethome #décor #deco

A fond la caisse

Vous vous rappelez peut être d’une publication Instagram (https://www.instagram.com/madomadicreation/?hl=fr) où je vous présentait ma jolie collection de caisses.

 

 

Et parmi celles ci, il y avait une grande caisse Poulain (de la célèbre marque de chocolat, évidemment), chinée quelques mois auparavant aux Puces de Montsoreau sur les bords de Loire (que je recommande aux chineurs qui n’en sont pas trop loin. Le cadre est superbe, l’ambiance excellente, et les prix raisonnables.).

La fermer…

Je parle bien entendu de la caisse… pour pouvoir en faire un coffre !

D’abord, un bon nettoyage à la lessive Saint Marc s’imposait, en faisant attention à ne pas endommager les inscriptions. Puis, je l’ai délicatement poncée au grain 1000 pour enlever juste les petites aspérités qui la rendait rugueuse.

#brocante #pucesdemontsoreau #vintage #madomadi #relooking #homesweethome #décor #deco

L’idée était donc d’y ajouter un couvercle, non fixé, et dans l’esprit du bois d’origine. Mon menuisier préféré m’a donc réalisé cela, dans un bois blanc, avec un rabotage rappelant celui des planches de la caisse.

 

 

Lui redonner des couleurs

Dés lors, le « défi » était de rapprocher au maximum la couleur du couvercle de celui de la caisse.

Pour cela, j’ai utilisé des peintures acryliques de teintes type ocre et terre d’ombre, le tout bien dilué pour que ceci ne soit pas opaque et imprègne juste le bois en transparence. Bien entendu, j’ai fait des essais sur une planche de bois blanc.

#brocante #pucesdemontsoreau #vintage #madomadi #relooking #homesweethome #décor #deco

Une fois le couvercle à la bonne couleur, j’ai ciré le tout, et je lui ai ajouté 2 poignées en fonte achetées sur le web.

Le tout est joué !

Et voici le résultat, donc je suis relativement satisfaite. Cela donne une belle caisse de rangement, dont je ne sais pas si il sera possible de me séparer….

#brocante #pucesdemontsoreau #vintage #madomadi #relooking #homesweethome #décor #deco

 

Les Faïences de Valérie Le Roux : la Bretagne réinventée

Valérie Le Roux, plasticienne et céramiste, n’aime pas être sous les projecteurs. Elle préfère la lumière de son atelier, niché dans une petite rue de Concarneau, au 4 rue Duguay-Trouin. Elle n’est pas moins cependant une ambassadrice de cette jolie ville de caractère, créatrice emblématique bien connue dans le petit monde de l’artisanat d’art et de la création.

De caractère, Valérie n’en manque pas non plus, malgré sa discrétion et sa modestie. Son parcours en atteste s’il est besoin : issue d’une famille de Rosporden travaillant dans la confection, cela a aiguisé son œil et ses gouts pour les couleurs, les matières, et l’art.

En passant par la peinture

Jeune, elle cherchera tout d’abord sa voie vers l’art, la peinture plus précisément. Avec un certain succès puisqu’elle exposera dans la galerie de Patrick Gaultier, spécialisé dans l’art contemporain. Elle a alors 20 ans.

Elle choisit ensuite d’ouvrir, toujours à Concarneau, un atelier où elle formera nombre d’élèves, dont des enfants auxquels elle continue d’enseigner 20 ans plus tard.

valérie le roux concarneau céramique henaff joss poisson céramiste artiste bretagne finistère

Se réinventer

A la naissance de sa fille, l’artiste tire un trait sur la peinture contemporaine sous la forme qu’elle pratiquait alors, assez « violente » selon ses termes. L’envie de peindre s’en est allée. Apaisée, il lui faut alors se réinventer.

Car c’est ainsi que fonctionne Valérie Le Roux. Pas de carrière tracée, ni projetée, mais des envies, des rencontres, des évènements qui détournent les chemins de la vie.

Dans les traces de la tradition faïencière

Bosseuse et tenace, elle apprend l’art de la faïence au travers de divers stages et formations, se nourrissant également des conseils d’autres artisans et artistes. « les conseils font gagner du temps » vous dira-t-elle. Elle fera également un rapide passage aux beaux-arts de Quimper.

Apprendre et transmettre

Toujours à la recherche de découverte et de savoir-faire, Valérie Le Roux fait des résidences à la Faïencerie du Bourg-Joly en Sarthe (maison créée en 1747), afin « d’explorer d’autres formes de pièces ». Des rencontres, des échanges, la transmission, encore et toujours…

Et cela lui va comme un gant : travailleuse, mais aussi exigeante, passionnée par la fabrication, la technique, les matières, dont elle s’imprègnera tout au long de son parcours. Elle a d’ailleurs intégré depuis quelques années les ateliers d’Art de France, signe de reconnaissance d’un travail de haute qualité.

Selon Valérie : « c’est le travail et la recherche personnelle qui peuvent permettre de trouver sa technique et son style ». Valérie a visiblement trouvé le sien, et on aime !

L’inspiration aux portes de l’atelier

Elle mène donc désormais cette quête dans son atelier, nourrissant son inspiration au plus près d’elle : la mer, les bateaux, la plage… viscéralement Bretagne.

Et ses créations se reconnaissent entre toutes, son style lui est propre, décliné sur ses bouteilles, tasses et autres vaisselles, mais aussi sur du tissus. Des poissons, des crabes, des algues, reproduits dans ses couleurs de prédilections, couleurs de mer et de littoral : du bleu ! du rouge ! de l’orange et des gris !

Sous les traits de l’artiste

Des traits simples, mais inimitables, comme ceux de certains grands artistes modernes.

Et on adore, ses têtes de maquereaux qui semblent sortir de l’eau pour nous faire un clin d’œil, et ses chiffres  qui paraissent volés aux coques des barques et vieux bateaux de pécheurs… et l’on se sent marin, un peu (si, si, même moi, bretonne irrémédiablement malade en bateau…), breton, beaucoup…

Ses créations égaient et colorent grand nombre de tables du coin, dont l’hôtel de charme Ar Men Du (Nevez), qui lui a commandé 800 pièces pour le plus grand plaisir de ses hôtes… Ils ne s’y trompent pas.

En collaboration avec…

Du décor de qualité, sur des faïences de qualité, mais pas que… Valérie Le Roux aime explorer et s’essayer à des collaborations telles que celles réalisées avec le brodeur Le Minor, ou avec Josse pour des carreaux de terre cuite, ou encore avec la marque désormais très connue des accros au monde marin 747 Sailbags (Lorient).

Dernière collaboration en date : Valérie vient tout juste de créer pour la Conserverie de Groix et Nature (Ile de Groix), une boite de pâté marin !

DSC_8127

Et aussi, ses motifs se déclinent désormais sur des coussins, des tableaux sérigraphies, et une multitude de choses à découvrir.

Du coté de Duguay-Trouin

Alors, le mieux, quand vous passerez par là-bas, est encore d’aller jeter un œil du côté de la rue Duguay-Trouin….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Points de vente

Atelier boutique – 4 rue Duguay-Trouin – 29 Concarneau

Boutique Le Minor – 29 Pont-L’Abbé

Boutique de Pont Aven – 56 Quiberon

Bertaud – 19 rue Pas du Minage – 17 La Rochelle

Colibry Maya – rue Saint Jacques – 64 Saint Jean de luz

GALERIE HSP – Le Village Suisse – 13 rue Alasseur, 75015 Paris

Projets personnalisés sur demande

Contacts

Valérie Le Roux – 4 rue Duguay-Trouin – 29900 Concarneau
Tel : 02.98.50.82.13
Port. : 06.82.08.27.19

http://www.valerieleroux.com

http://www.facebook.com/Atelier-Boutique-Valérie-Le-Roux

HL, couture et ameublement d’inspiration

bretagne #bretagne vannes #vannes #artisandart artisan d'art #creation création textile

Qui se cache derrière HL ?

Derrière ces initiales, il y a une brunette, pétillante et passionnée. Il y a un parcours, la mer, le Québec, la passion. Et comme souvent, il y a des rencontres.

Héloïse Levieux est artisan tapissier, entre autre… Dans une autre vie, elle fut éducatrice spécialisée. Métier qu’elle quittera pour suivre son mari aux états unis, puis au Québec. Et puis la vie… 3 enfants, une séparation, un bilan de compétence, un nouveau départ.

Tapissière, une évidence !

Heloïse Levieux HL textile ameublement tapissière bretagne créateur création courtepointe coussin origami

C’était une évidence, c’était dans les gènes : une maman couturière, une marraine tapissière, une enfance toujours le nez sur les tissus et les étoffes, à trainer les brocantes. Bien sûr ! Héloïse sera désormais artisan tapissier.

Ce qui fut dit fut fait : direction l’école des métiers du meuble de Montréal pour une formation d’une année, qui sera fructueuse puisqu’elle y gagne le concours « Chapeau les filles ».

Une autre rencontre, l’homme de sa vie, et Héloïse Levieux pose ses bagages en 2011 à Ploemel où elle installe son atelier et créée une collection inspirée par sa passion pour les imprimés. Inspiration qu’elle puise dans son environnement, auprès de la mer, et dans la nature qu’elle aime tant.

Heloïse Levieux HL textile ameublement tapissière bretagne créateur création courtepointe coussin origami

Des tissus uniques et écologiques

Elle collectionne les idées dans ses carnets d’inspiration, et fait imprimer ses tissus auprès de professionnels à même de répondre à ses exigences. Car exigeante elle l’est, tant envers son propre travail, qu’envers les matières et leur traitement. Alors, encore une rencontre, celle de Catherine de Fra-Josephine, atelier d’ennoblissement textile spécialiste de la teinture végétale et l’impression au cadre.

Heloïse Levieux HL textile ameublement tapissière bretagne créateur création courtepointe coussin origami

Les motifs des tissus créés en exclusivité pour HL sont alors conçus par Fra-Josephine à partir de ces carnets. Héloïse sélectionne avec soin les toiles et cotons tissés en France, puis imprimés à la main dans le plus grand respect de la nature. La tapissière imagine et créée ensuite des objets textiles : coussins, sacs origami, bouillottes sèches, courtepointes, poufs… liste non exhaustive. Autant d’objets que l’on a envie de ramener chez soi afin de pouvoir les contempler, les toucher, s’y lover, bref se sentir bien avec eux…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La boutique « Unique(s) »

HL a désormais déménagée pour Colpo, toujours dans le Morbihan. Présente sur tous les fronts (marchés, salons, boutiques), le succès est au rendez-vous. Et vous pouvez désormais la (re)découvrir dans la boutique « Unique(s) » à Carnac, où en compagnie de 2 autres créateurs, elle vend ses créations.

Contacts :

HÉLOISE LEVIEUX
Ker Jagu
56390 COLPO
Tel . 06 29 59 42 64

Web : heloise-levieux.net

HL est  adhérente Ateliers d’Art de France.

Points de vente Bretagne :

– La Maison VERLINDE – Vannes
– La Graine et l’Arosoir – Baden
– UNIQUE(S) – Carnac plages 

– Différence – Carantec
– IDEES – Pont Aven
Baz’Arz – Ile d’Arz (Morbihan)
– Mer et Lin – Auray

Autres points de ventes : consulter le site HL – heloise-levieux.net

 

Enregistrer

Maillo, ou toute la modernité du crochet et de la dentelle

maillo crochet dentelle teinture bretagne napperon art créateur création

Maillo, Maille, Maillot….

« MAILLO» est la contraction de « Maille » et de « Véro ». Mais le « maillot », c’est aussi le célèbre débardeur en tricot produit phare de la célèbre marque Damart : un joli clin d’œil et beaucoup d’humour qui conduit finalement au nom de la marque Maillo crée par Véronique… Damart…

maillo crochet dentelle teinture bretagne napperon art créateur création

Du design textile à la création poétique

Si toute petite Véronique Damart est tombée dans les chiffons de sa maman couturière, c’est au Lycée des Arts Appliqués qu’elle découvre le design textile. Elle continue son chemin vers les beaux-arts de Rennes, puis à L’ENSCI à Paris.

Son parcours la mène à faire un stage chez Christian Lacroix, un autre chez Isabel Marant, (oui, quand même…). Ensuite, Véronique poursuit par des études en tant qu’apprentie au National Institute Of Design à Ahmedabad en Inde où lui sont enseignées les techniques traditionnelles textiles.maillo crochet dentelle teinture bretagne napperon art créateur création

Après ce cursus passionnant, la voilà donc Designer Textile diplômée. Elle travaillera durant presque 10 pour des marques Haut de gamme, notamment dans la maille tricot.

En parallèle, Véronique Damart récupère, chine, tisse, et fait des recherches sur la maille sous toute ses formes.

« Deviens ce que tu es, on viendra te chercher parce que tu racontes cette histoire… »

 C’est la leçon qu’elle retiendra de son passage aux beaux-arts, conseil donné par son professeur à Véronique.

 Et c’est définitivement vers le crochet que penche son cœur, et sa créativité. Elle reprendra le flambeau de sa grand-mère qui pratiquait cet art, un temps démodé, qui revient en force dans le monde de la décoration.

maillo crochet dentelle teinture bretagne napperon art créateur création

Sa matière première est faite de dentelles et napperons anciens, ces morceaux de vie qui nous projettent tous dans des odeurs et images d’autrefois.

Maillo en fait des créations éclatantes. Elle fait revivre ces pièces anciennes par des couleurs qu’elle travaille et des formes qu’elle façonne grâce à une technique qui lui est propre.

Chaque morceau chiné devient art, pièce originale et poétique

Le crochet de Mamy Suzette devient une corbeille de couleur vive ou un attrape-rêves. La dentelle de Tante Marie se transforme en un abat-jour des plus modernes. Ou encore en une tendre couronne de princesse… qui fera rêver petites, et grandes filles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Où trouver Maillo :

Contact :

Véronique Damart
06 87 85 40 51
veronique.damart@free.fr
Créations sur commandes
maillo-design.com
mmaillo.blogspot.com

LES POINTS DE VENTE

En Ligne

Maillo design
http://www.maillo-design.com

 

Enregistrer

L’atelier Feuille de verre

vitrail vitraux verre art maison Ti bretagne breton verrier graphiste

Vitraux et graphisme

L’atelier Feuille de Verre est avant tout un duo, dans la vie comme dans l’art…

Thibaut et Catherine Morisé ont jeté l’ancre à Pont Scorff (Morbihan) auprès de la rivière éponyme.

Catherine a étudié la technique du vitrail et travaillé pour des chantiers tels que le Musée Cluni ; quand Thibaut lui s’est formé aux arts plastiques avant d’intégrer l’école du vitrail, devenant Verrier Graphiste. De cette alliance ne pouvait naitre que de sublimes créations de verre.

 

Après avoir travaillé sur d’ambitieux chantiers à Tour et Bourges puis les 13 rosaces de l’église de Pont Scorf, le couple a souhaité revisiter son art en l’intégrant dans des projets d’architecture intérieur : portes battantes ou coulissantes, fenêtres, tablettes, crédences… Toute surface devient alors une page blanche pour se transformer en œuvre de forme, couleur, lumière et transparence.

La technique dite du « thermoformage » (cuisson de plaque de verre à 850 °, sur des plaques de plâtre) leur donne libre court pour mettre en forme le verre, et le décorer, l’habiller, le colorer.

Du Vitrail d’art à l’art de verre

C’est ainsi qu’ils ont adapté cette technique à leur art, créant objets et tableaux de verre. Car le couple est sans cesse en recherche de nouvelles collections, comme ces coquelicots parfois réunis en champs de verre qui laissent rêveurs et traduisent si bien la légèreté de cette fleur délicate.

d5a2f6_5f0688b506fe456898d0f8b8926b59b1-jpg_srz_2448_2448_85_22_0-50_1-20_0-00_jpg_srz

Leur toute dernière collection se nomme Ti (« maison » en breton). De petites maisons en verre, décorées et colorés. A la fois simples et complexes techniquement, fortes et fragiles à la fois. A disposer à l’unité, en hameau ou en village. Chacune de ces jolies maisons vous parlent, ou plutôt vous chuchotent à l’oreille et au cœur.

Catherine et Thibaut Morisé ont définitivement un univers qui leur est propre, vous invitant à pénétrer leur monde fait de poésie, et de verre…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Contact :

Thibault ou Catherine Morisé
Tel : 06 42 74 18 20  /  06 18 05 00 21
Web : feuilledeverre@gmail.com

Feuille de Verre – Atelier/Galerie (Ouvert sur simple RDV)
2 , rue du vieux pont
56620 Bas Pont-Scorff

Actualités :

Ouverture d’une boutique à partir du 01/04/2017 – EUNIQUES à Carnac, Place Port an dro.

Collection Ti : série composée de Tableaux format 15x20cm, 30x30cm,50x50cm et de petites sculptures. Progressivement complétés par des pièces uniques: Tableaux autres format, gravures et sculptures.

Points de vente :

Direct atelier sur appel téléphonique au 06 18 05 00 21

Galerie Improbable Jardin, 26 rue Maréchal Foch – 56 Lorient

Boutique EUNIQUE(S) à parti du 1er avril 2017

Place Port en Dro – Carnac

Rosie, coiffeuse relookée MADO MADI

Rosie Joue les stars…

Rosie est une jolie petite coiffeuse MADO MADI. Récupérée dans une écocyclerie où elle s’étiolait dans un coin, les idées n’ont pas manqué pour la relooker.

Mais son aspect délicat m’a donné envie de douceur et de finesse.

Séance démaquillage pour Rosie

Bien entendu, comme toujours, un bon nettoyage en profondeur s’imposait pour enlever les couches successives de cire appliquées au fil des ans (promis, je vais faire un effort pour ne pas oublier de photographier les meubles AVANT…).

Donc, après démontage de la glace et de la poignée, direction la cabine d’aérogommage*.

Toute de rose vêtue…

Il fallait désormais rhabiller la demoiselle.

J’y ai donc appliqué une peinture Little Green, dont le poudré est parfait pour Rosie. Son rose délicat se marie joliment avec sa fine plaque de marbre gris.

coiffeuse_rosie_954_2_195e_4__020793700_1154_29102016

Puis, afin que celle-ci résiste aux séances maquillage de sa future propriétaire, la peinture a été protégée par plusieurs couches de cire.

Et voilà, Rosie est prête pour de nouvelles aventures, et accompagner les rêves d’une jeune et jolie princesse…

En savoir plus

Merci à Isabelle de Z&P pour avoir mis à ma disposition son magasin pour réaliser ces photos – pour en savoir plus sur ce superbe magasin, rendez vous sur Z-P.fr

D’autres créations Mado Madi :
https://madomadi.wordpress.com/2017/01/02/le-bureau-dolivier-relooking-mado-madi/
https://madomadi.wordpress.com/2017/01/25/chevet-merisier-relooking-mado-madi/
https://madomadi.wordpress.com/2017/04/28/laerogommage-ma-base-de-decapage-en-quelques-mots/

(*) Qu’est ce que l’aérogommage ?

L’aérogommage est une technique de traitement de surface dérivée du sablage. Elle consiste en la projection d’un abrasif naturel (ici un sable très fin) à l’aide d’air comprimé, en vue de décapage de surface.

Elle est particulièrement adaptée aux travaux de précision, et aux matériaux fragiles, grâce à l’emploi de basse pression et à la possibilité de choisir son abrasif.

Pour en savoir plus sur l’aérogommage, lisez mon article : https://madomadi.wordpress.com/2017/04/28/laerogommage-ma-base-de-decapage-en-quelques-mots/

Lampes FOX PERRY : Handmade in Breizh

lampe bois chêne vintage ampoule filament luminaire bretagne côte d'armor lamballe

Des luminaires en chêne, vintage

Emilie et Thomas, ce jeune couple de Costarmoricain (Lamballe plus précisément) n’en revient toujours pas de l’engouement autour de leurs lampes en bois.

Comme souvent pour une bonne idée, celle-ci est parti du constat d’un besoin personnel : ils ne trouvaient pas de luminaires à leur goût.

Thomas est le créatif de l’équipe. Il a étudié les arts appliqués, et travaille actuellement au rayon librairie d’une grande surface. Lui vient alors l’idée, pour leur intérieur, d’une lampe en chêne, décorée de motifs sobres et agrémentée d’une lampe et d’un cordon décoratif. Le tout dans un esprit vintage / scandinave.

lampe bois chêne vintage ampoule filament luminaire bretagne côte d'armor lamballe

Un coup de cœur déco

Et tout s’est enchainé : une amie qui possède un magasin de décoration la repère chez eux. C’est le coup de cœur. Elle leur demande d’en créer quelques une pour son magasin afin de tester le potentiel de vente. Il y en aura 6, et elles partiront en une semaine : test concluant ! C’était au printemps 2016…

Emilie, elle, est la cartésienne du couple. Comptable de métier, elle prend en main le marketing et la communication.

En juillet, ils commencent sérieusement la fabrication et la commercialisation. Thomas a installé son atelier à domicile, et réduit son temps de travail pour s’investir dans ce projet. Quelques marchés et salons plus tard, et le succès est au rendez-vous. Vous pouvez désormais trouver leurs lampes dans 5 boutiques en Bretagne, et une boutique à Paris.

Des modèles personnalisés

Les idées ne manquent pas à Thomas, qui propose des commandes personnalisées et pense déjà à d’autres modèles en jouant avec les formes, les essences de bois, les décors… « On verra. Le bois est malléable. Et ce n’est pas l’imagination qui me manque ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Leur actualité

En vente sur A Little Market et sur le site web : foxperry.bigcartel.com

16, 17 et 18 décembre 2016 : Les oies sauvage – pop-up store au 54 rue Greneta – 75002 Paris.

Points de vente

  • MARGOTTE :  4 place Pommelec – 22520 BINIC
  • AUBRY DECORATION :  15 rue Charles Cartel – 22400 LAMBALLE
  • NIÜ :  9 rue Pont aux Foulons – 35000 RENNES
  • TRIBÜ :  4 rue de l’Hotel de Ville – 44000 NANTES
  • PIGMENT :  16 rue Jean Baptiste Bousquet – 29000 QUIMPER
  • CAPRICES ET COMEDIES :  92 avenue Jean Jaurès – 75019 PARIS

Pour en savoir plus

facebook.com/foxperry.creation

Web : foxperry.bigcartel.com