La dernière console indus Mado Madi

meubles #indus indutriel #vintage relooking #brocante #patine

Encore un sauvetage de meuble en détresse

Cette corniche de meuble allait finir dans une benne. Effectivement, de prime abord, que faire d’une corniche… sans son meuble….

#brocante #relooking #creation #création #indus #meubleindus #vintage

Mais voilà, j’ai eu le coup de foudre, et la personne qui s’en débarrassait alors me l’a sympathiquement offerte. Un vrai cadeau de Noël ! Je l’ai vite fait chargée dans la voiture et suis repartie un grand sourire aux lèvres et avec déjà en tête la console que vais vous raconter.

Allo Aurélien ?

Bon, j’ai une idée très précise, reste à la réaliser. Pour la partie métal, ce n’est pas mon métier. Sans compter que je veux une tablette en métal déployé pour la partie basse. Tout le monde ne sais pas faire cela, ou tout du moins aussi parfaitement. Cela nécessite de multiples points de soudure qui doivent être réalisés proprement.

meubles #indus indutriel #vintage relooking #brocante #patine

J’ai donc contacté un pro, Aurélien de « Indus’artwork » (Nantes). Un rendez vous est fixé, nous nous expliquons, et c’est parti !

Faire peau neuve

Après avoir traité la corniche contre ses habitants indésirables (elle avait quelques attaques d’insectes, qui semblaient anciennes, mais je préfère ne pas prendre de risques), un décapage fin a suffit. Il ne restait quasiment pas de cire sur ce haut de meuble.

Une fois propre, cette jolie pièce maitresse de la console a été protégée et cirée.

meubles déco recycleur patine vintage indus méta bois chêne relooking

Et maintenant, le plateau de la console

Toujours dans mon idée fixe de console indus, j’ai donc commandé une plaque de métal sur mesure pour en faire un beau plateau rouillé.

 

Dans un premier temps, j’ai préparé le plateau en salle d’aérogommage afin « d’écorcher » le métal pour que l’attaque de rouille soit plus intense. Puis j’ai déclenché la rouille avec un produit adéquat.

Vous en avez peut être déjà vu dans mes billets, mais j’aime toujours montrer le travail de la rouille sur le métal. Cela a un coté fascinant, et totalement aléatoire.

Une fois obtenu un résultat satisfaisant, j’ai rincé puis laissé sécher.

Positionner le plateau sur la corniche

La corniche nécessitait quelques retouches pour que le plateau se positionne parfaitement sur le fond (et non sur le dessus, puisque comme vous l’aurez remarqué, j’ai l’ai positionné à l’envers).

Quelques petits passages à la Dremel, et il n’y a plus qu’a fixer avec de la colle. Pour que cela tienne bien, attention à ne pas oublier de strier les surfaces (métal et bois) sur les parties intérieure pour une adhérence maximale de la colle.

Quelques sacs de sable dessus pour faire pression (25 kilo chaque petit sac de sable… petits mais costauds…), tout en protégeant la rouille. Cela aurait été dommage de gâcher le travail…

Protection du plateau

J’aime cirer la rouille, cela lui donne de la profondeur. Mais pour ce plateau, j’ai préféré un vernis extérieur mat de type bi-phasé, qui lui donnera de la résistance, tout en évitant le coté « brillant » que pourrait lui donner la cire.

Un petit coté vintage ?

Et voilà, une jolie console indus, qui prend une touche vintage avec un peu de déco. Elle vous plait ?

 

 

Retrouvez d’autres réalisations Mado Madi :
https://madomadi.wordpress.com/2017/06/14/table-indus-a-partir-dune-porte-ancienne/
https://madomadi.wordpress.com/2017/05/09/console-indus-pour-mon-amie-cathy/
https://madomadi.wordpress.com/2017/04/03/projet-relooking-mado-madi-chez-daniele-et-philippe/
https://madomadi.wordpress.com/2017/06/22/nouvelle-vie-pour-une-table-basse-annee-60/

Et bien d’autres articles encore sur www.mado-madi.fr

 

Publicités