Projet Relooking Mado Madi : Chez Danièle et Philippe

relooking meubles chène décapage peinture déco décoration intèrieur DIY

Chez Danièle et Philippe. Une maison à la modernité intemporelle

Danièle et Philippe ont construit leur maison en 1991, sur un principe de 2 blocs s’imbriquant l’un dans l’autre, séparant la partie jour de la partie nuit. C’était extrêmement moderne pour l’époque, et cela le reste encore.

Leur maison a passé les années sans encombre, cependant leur intérieur a un peu vieilli. Normal.

Ils ont donc décidé de faire appel à une jeune décoratrice d’intérieure LC Architecture intérieure et Décoration (https://www.facebook.com/LC-Architecture-intérieure-et-Décoration), qui leur a façonné un projet, et coordonné les corps de métiers.

relooking meubles DIY décoration intèrieur archictecte intèrieur

Des meubles d’ébénisterie

En 2001, pour le séjour, le couple avait fait réaliser des meubles en chêne massif par un ébéniste, Mr Martineau de St Hilaire du bois en Vendée (Mr Martineau a eu l’excellente idée d’identifier les meubles à son nom sur l’arrière d’un tiroir) : un double corps avec vitrine, un buffet 3 portes, et une table à rallonges.

Si les meubles étaient de belle facture et d’un chêne premier choix, ils avaient néanmoins vieilli et n’étaient pas esthétiquement adaptés à leur projet intérieur. Mais les propriétaires y étaient attachés, et il devient actuellement difficile de trouver la même qualité de produit dans un budget correct.

C’est là que Mado Madi intervient ! Le relooking de leurs meubles est donc LA solution à leur problématique.

Le changement, c’est maintenant !

Action ! Le peintre décorateur arrivant faire les travaux pour quelques temps, Danièle et Philippe ont décidé de partir en vacance pendant ce temps (wouahh ! ça va être un choc dans l’effet avant / après !). Ils me déposent les meubles la semaine précédant l’arrivée de l’artisan.

C’est parti : démontage des meubles, y compris de la vitre du buffet maintenue par des parcloses (aaah… le bonheur de démonter et remonter des parcloses…), et direction la salle d’aérogommage pour tout ce petit monde.

Comme je m’y attendais, le bois se révèle d’une belle couleur claire. Mais que l’on ne s’y trompe pas pas, cela n’empêche qu’il peut y avoir d’importantes remontées de tannins. Je nettoie donc avec de l’eau ammoniaquée (eh ben, c’est pas joli joli….).

Les finitions en douceur

Une fois le bois tout beau tout propre, je le protège avec un vernis à l’eau et 2 couches de cire, dont une cire ultra résistante pour le plateau de la table.

Et maintenant, à l’attaque des plateaux et du piètement qui doivent être peint d’un beau noir très profond selon la finition choisie par Danièle et Philippe. Cela doit être beau, doux au toucher, tout en étant résistant.

Alors voilà : 2 couches de peinture noire, et une cire préparation maison MADO MADI teintée noire et légèrement brillante. Attention aux temps de séchage, les meubles doivent repartir un peu rapidement à mon gout pour le dernier plateau, mais pas le choix car c’est moi qui prend des vacances cette fois ci.

Changement de poignées selon une sélection proposée : ils optent pour des poignées coquilles noires sur les tiroirs, et des boutons de portes Chehoma sur les buffets.

De retour à la maison

Danièle et Philippe rependront leurs meubles, sur lesquels j’aurais travaillé 2 semaines à temps plein, afin de ne pas les laisser trop longtemps sans leur mobilier.

Les heureux propriétaires ont la gentillesse de m’envoyer un message pour me dire que le transport et l’installation le soir même s’est passé sans soucis majeur. Ouf, les bébés sont bien arrivés.

Et comme rien ne vaut de voir le résultat en situation, ils m’ont gentiment invitée à venir voir leur nouvel intérieur.

Un renouveau percutant

Quelle belle surprise en arrivant. Le projet LC architecture est terminé, et le changement est percutant. Danièle avouera un effet « Valérie Damidot » (en mieux) en rentrant chez eux après les vacances. Le (bon) choc a été réel, et on les comprend au vu du résultat.

L’ensemble est moderne, de très bon goût, et facile à vivre.

Les meubles sont méconnaissables dans leur nouvel univers et avec leur nouveau look.

La table est entourée de chaises qui semblent faites pour aller avec celle ci. Les pieds (en hêtre, de mémoire) s’accordent parfaitement avec la couleur du plateau, et l’assise répond superbement au piètement de la table.

Nous avons testé le tout autour d’un petit apéro, bien mérité pour tout le monde. Elle est pas belle la vie ?

Le petit plus ?

Le petit plus : Philippe confie toucher souvent les meubles, pour en apprécier la douceur de la finition. Mission accomplie !

Yann Lesacher, la Bretagne par les contours

yann lesager breton bretagne pêcheur humour graphiste illustrateur marin aquarelle pastel

Yann Lesacher, la Bretagne par les contours

Graphiste, illustrateur, peintre, randonneur…

 Yann Lesacher est né à Saint Brieuc en 1966.

Cet artiste pas comme les autres (vous comprendrez pourquoi si vous avez la patience de lire la totalité de cet article…) a étudié le graphisme publicitaire en Normandie, puis est entré à l’école des Beaux-Arts de Rennes, et a complété tout ceci par un passage à l’école de Gobelins (Paris). Voilà pour le CV…

Graphiste et illustrateur indépendant depuis une vingtaine d’année, c’est désormais le dessin qui l’anime pleinement. Il vous le dirait : c’est son métier. Et à le voir, c’est viscéral : le crayon ou le pinceau semblent être un prolongement naturel de sa main.

L’œil pétillant, il dessine, peint, croque les paysages, les personnages, les animaux, les mécaniques, le matériel agricole… peu importe le sujet, pour peu qu’il y ait l’ivresse du dessin. Tout ce qui arrête son regard au cours de ses randonnées sur le GR34 ou lors de ses voyages autour du monde est sujet à remplir ses incroyables carnets.

Yann Lesacher est un fou de dessin et d’art pictural et graphique. Alors il s’attache à remettre au gout du jour le dessin traditionnel trop souvent dénigré à l’heure actuelle selon l’artiste.

La Bretagne par les contours

Depuis quelques années, l’homme arpente la côte bretonne, suivant le GR34. Il découpe ce sentier de grande randonnée en étapes de 15 à 20 km. Durant chaque périple, il dessine et photographie afin d’alimenter ensuite ses carnets pour en faire des albums intitulés Une Bretagne par les contours, dont chacun retrace un itinéraire précis.

« Le but est de faire des dessins, faire des témoignages de ce que l’on peut voir aujourd’hui sur la côte bretonne : la faune, la flore, le paysage, les touristes qui passent, les enfants qui jouent, la mer, le patrimoine », explique cet artiste qui ne manque pas d’humour. Car lors de ses croquis, il ne se contente pas de peindre ou de dessiner. Bien souvent, le sujet lui inspire des pensées, pas toujours sérieuses, dont il annote les pages : « Ça plaît aux gens. Ça change d’une démarche un peu trop culturelle. Je me moque de l’ego humain ». (*)

D’où les commentaires, bons mots délivrés par de petits bonhommes en bas de ses pages, dont on se régale tout autant que des œuvres.

yann lesager breton bretagne pêcheur humour graphiste illustrateur marin aquarelle pastel

Et c’est cela aussi que l’on aime dans le personnage : un artiste qui ne se prend pas au sérieux. Quel bonheur dans une époque où la grenouille a parfois tendance à se vouloir plus grosse que le bœuf !

8 tomes de ses carnets ont déjà été édités, et sont en vente (entre autre) sur le site des éditions Dahouët (www.editions-de-dahouet.com). Les 2 premiers tomes sont épuisés.

Et si Yann Lesacher était Rock’n roll ?

Et bien oui, on peut le dire, car il faut l’être un peu tout de même pour participer à la première édition du « Croq and mob » tour en Brocéliande. Durant une semaine, des artistes peintres, dessinateurs et « carnettistes » de divers horizons posent leurs valises à Gaël, chez Luc Perez et sillonnent les alentours en mobylette, croquant à tout va nature, habitants, campagne, bref, la vie… A la fin de la semaine, un journal est publié, et un carnet « voyage de chez nous » est mis en vente lors d’une fête / expo / rencontre avec les artistes.

Un peu timbré alors ?

Peut-être, car Yann Lesacher s’envoie parfois du courrier, et voilà ce que ça donne (je suis d’accord, on aimerait tous recevoir du courrier comme ça…).

Mais encore ?

Si il passe la plupart de son temps professionnel à dessiner la Bretagne (et parfois les Bretonnes) par ses contours, il consacre une autre partie de sa vie artistique aux voyages. Il a déjà croqué la Grèce, le Brésil, le Kirghizistan (si vous ne savez pas où c’est, demandez donc à Yann !), Tanzanie, Népal, Argentine

yann lesager breton bretagne pêcheur humour graphiste illustrateur marin aquarelle pastel voyage bresil

yann lesager breton bretagne pêcheur humour graphiste illustrateur marin aquarelle pastel voyage brésil

Et il lui faudrait bien une autre vie encore pour étoffer son « carnet d’arbres »…

Alors, je crois que je vais m’arrêter là, et vous inviter à continuer à découvrir Yann Lesacher sur son Blog si bien fourni que j’y ai passé l’après-midi de ce dimanche tout froid…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ses actus à venir :

Mars 2017 :   Salon du livre à Rennes (35)

                         Salon du livre à Bruxelles

Avril 2017 :    Salon de la BD à Pornichet (44)

Juillet 2017 :  Exposition – Sémaphore de Landéda (29)

Aout 2017 :     Interceltique de Lorient (56)

Sur le Web :

http://yal.over-blog.com

http://www.editions-de-dahouet.com

https://croqandmob.wordpress.com

Bijoux et créations Martina HEJMALOVA

bijoux ancien création bretagne créateur ouest porcelaine original personnalisé collier bracelet

Dans les songes de Martina HEJMALOVA

Martina Hejmalova est arrivée en Bretagne il y a 9 ans, et en a fait sa terre d’adoption.

Elle étudie les Beaux Arts tout d’abord dans son pays d’origine, la République Tchèque, puis vient en France poursuivre ses études d’Art Plastique aux Beaux Arts de Rennes . Et puis comme souvent, la vie, les rencontres… elle ne repartira pas.

Ce sont d’ailleurs les Beaux arts de Rennes qui vont la conduire à la création de bijoux tels que nous lui connaissons dans ses collections.

interview-made-by-me4

Un univers fantasque et fantastique

L’univers de Martina est unique et propre à elle-même. C’est un univers fait d’un mélange de modernité et de mélancolie, d’onirisme et d’humour.

Car la créatrice a tout d’abord une attirance pour les matières et matériaux anciens, qu’elle chine ou récupère. Elle travaille à partir de porcelaine ancienne ou de jouets (elle peut transformer la tasse ou l’assiette héritée de votre grand-mère, en un bijoux ou objet unique et poétique).

Des collections au gré des humeurs

Mais ses collections suivent surtout ses humeurs et envies du moment. Et elle en a déjà quelques-unes à son actif :

La collection « Ma tasse de thé » : Cette collection nait en 2010, et fait désormais partie des fondamentaux de la créatrice. Fabriquée à partir de vaisselle ancienne, faïence et porcelaine deviennent bagues, broches et sautoirs entre nostalgie et originalité.

 

Scénettes en verre : Ces scénettes vous font rentrer dans l’autre univers de Martina Hejmalova. Des objets représentant des scènes toutes plus étonnantes les unes que les autres. De minuscules personnages habitent ces objets de verre et vous devenez géant dans un monde de lilliputiens. Cette collection initiée en 2014 a toujours cours pour notre plus grand plaisir.

Orwell’s ferme : comme son nom l’annonce, la collection Orwell’s ferme est directement inspirée du livre bien de Georges Orwell, La ferme des animaux. Chaque personnage (à vous de deviner qui est qui…) devient une broche sous la forme d’un trophée en réduction, réinterprété version Martina, avec couleurs, humour, et chic… Un bestiaire totalement fou et beau à la fois. (collection 2010 – 2014)

Et aussi « De mon orangerie », « Theatrum mundi », et encore plein d’autre chose à découvrir sur le site http://www.martinahejmalova.fr.

A noter également que la créatrice réalise pour vous et sur demande des projets sur mesure… de quoi rêver encore…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Contacts :

Via son site web : http://www.martinahejmalova.fr

Tel : 06.17.75.46.44

@ : bijouxmadebyme@yahoo.fr

Actualités :

Exposition des  » Scénettes  » au salon Pièces Uniques du 24 au 26 mars 2017 au château de Châteaugiron (35)

Exposition de bijoux au salon Talents de Femmes le 4 et 5 mars  2017 au Palais des Arts à Vannes (56).

Points de vente :

Le Lapin d’Argile – 8 rue de la Loi, 56000 Vannes ( bijoux)

Empreintes – 5, rue de Picardie – 75003 Paris ( bijoux )

Musée de la faïence du Sarreguemines, espace boutique,17 rue Poincaré – 57200 Sarreguemines ( bijoux )

Maison sur Pilotis – 27 rue Guersnat, 75017 Paris ( œuvres exposées :  » Scénettes  » )

et bientôt chez L’atelier de Cocagne, 63 rue du Bourg, 59130 Lambersart ( Lille ) ( bijoux )

Boutique en ligne

https://www.alittlemarket.com/boutique/bijoux_martina_hejmalova-30331.html

bijoux ancien création bretagne créateur ouest porcelaine original personnalisé collier bracelet