SOHEM – MAROQUINERIE CONTEMPORAINE

Le So de Sophie

SOHEM… les 2 premières lettres sont pour Sophie (Durant), pour les autres, la créatrice entretien l’énigme…

Son atelier est niché au fond de jardin à Nantes. C’est son espace privilégié, sa bulle de création. Elle y confectionne de superbes sacs à la fois contemporains et intemporels, ainsi que les accessoires qui les accompagnent (portes monnaies, pochettes, portefeuilles).

De l’aéronautique au cuir

De son ancien métier d’ingénieure dans l’aéronautique, Sophie dit qu’elle conserve rigueur et précisions, 2 qualités précieuses pour le travail du cuir.

sohem-chapp-es-belles-nantes-maroquinerie

Cuirs hautement sélectionnés

Sohem sélectionne d’ailleurs ses cuirs avec soin. Elle préfère les cuirs souples. Elle utilise des cuirs français, italiens ou espagnols (vachette ou veau pour les sacs, chèvre, agneau ou porc pour les doublures et accessoires).

Sophie_Durant_12.18_1

 

Exigeante, elle se fournie chez des revendeurs de la région de Cholet qui récupèrent les surplus de l’industrie du cuir luxe et haut de gamme (la région de Cholet est reconnue pour son savoir faire dans le cuir et les marques de luxe ne s’y sont pas trompées et on réinstallés leur atelier dans cette région).

Des lignes sobres et féminines

Les créations de SOHEM ont des lignes sobres urbaines pour un style contemporain et féminin. Les belles matières, les beaux cuirs sont mis en valeur par un travail soigné. Chaque article est fabriqué de A à Z par Sophie dans son atelier, dessin – découpe – assemblage…

Au final, tout ceci donne des pièces uniques ou en très petites séries, voir si vous le souhaitez, des réalisations sur mesures… Et on en redemande…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Contacts

Durant Sophie
tél : O6-30-93-91-55
mail : durantsophie@orange.fr
https://www.facebook.com/sohem.creations

 

Points de vente

Mado Madi – 3 place Richemont – 56370 Sarzeau : Du 2 juillet au 31 aout 2019

VETA – 19 rue Oberkampf  – 75011 Paris

Engrenages – 107  rue des Dames – 75017  Paris

A Jeanne D’Arc  – 22 rue Anatole France  – 29100 Douarnenez

TACT – 9 rue Jeanne d’Albret – 64000 Pau

Cubik  – 6 rue des Teissiers – 34000 Montpellier

Le Ptit B’Art  – 95 rue nationale  – 49300 Cholet

Publicités

William Geffroy – le bestiaire sous marin

Verrier et fileur au chalumeau

William Geffroy est artisan d’art de France, verrier et fileur au chalumeau. Si tant est que ce n’est déjà pas une profession commune, attendez de découvrir son univers car il ne manque pas d’originalité.

 

C’est une véritable arche de Noé sous marine que nous présente le cabinet de curiosité de William.

Le monde sous marin

L’artiste capture dans des globes de verre et d’eau, des créatures réelles ou imaginaires. Méduses, poulpes, hippocampes, oursins, poissons et mammifères marins naissent de l’art de William Geffroy, sublimés par des couleurs absolument incroyables.

Cet artisan d’art s’inspire du Muséum d’histoire naturelle et des fonds marins pour donner naissance à une multitudes de créatures de verre qu’il émerge dans des contenants, leur donnant ainsi un effet loupe qui les rend d’autant plus vivants. Un clin d’œil aux animaux conservés autrefois dans des bocaux de formol, et à l’univers naturel de ces créatures marines.

Os de Verre

Mais il est aussi une autre collection tout aussi surprenante, « Os de verre », où les créatures de William Geffroy prenne un air fantomatique et onirique au travers de la légèreté et de la transparence de ses sculptures.

Contact

William Geffroy
35 Rue Lazare Carnot
56100 LORIENT
T / 06 17 53 46 07
williamgeffroy29@gmail.com

Points de vente

Mado Madi – 3 place Richemont – 56370 Sarzeau (du 2 juillet au 31 aout)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

UMI STUDIO – BRACELETS DE PORCELAINE

Invitation au voyage

Umi Studio, c’est avant tout Maud Grasmuck.

Durant 10 ans, Maud voyage. Lorsqu’elle pose ses valises, c’est pour devenir tourneuse en céramique. Elle passe donc son CAP en 2008.

portrait-maud-umi

Quelques années plus tard, elle créé la marque Umi Studio. Umi : se prononce « oumi » et signifie « océan » en japonais, pour les multiples possibles qu’offre la terre, et l’argile en particulier. Mais aussi peut-être parcequ’Umi se niche au Croizic (44)… si vous la croisez, demandez-le-lui…

Au rebut !

Ses premières créations étaient plutôt des contenants. Bols, vases, en biscuit de préférence (porcelaine non émaillée). Maud affectionne particulièrement ce matériau.

Le bracelet s’est imposé de lui-même. Pourrait on imaginer que ce bijou de porcelaine et né d’un rebut… des chutes de découpes de vases et de bols.

Elle s’est approprié ces cercles découpés, déformés pour en faire des mobiles, puis des bracelets qu’elle ornemente de sublimes couleurs en quelques coups de pinceaux. Ou qu’elle sculpte, découpe, au gré de ses fantaisies.

Crash test

Et ne vous fiez pas à l’apparente fragilité de la matière… elle résiste si bien aux chocs du quotidien… et ceci crash tests à l’appui !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Contact

06.40.41.92.91 – par SMS
umistudiocontact@gmail.com
Umi Studio – 200 Cornhospital  – 56540 Le Croisty

Points de vente

Madame Blabla – 20 Rue Général
No & Yus – 26 rue de Saillé – 44350 Guérande
Les Jolies Nantaises & Lolita Côtiée – Rue du Traité de Paris – 44210 Pornic
Le Petit Hôtel du Grand Large – Saint Pierre Quiberon
Bien Fait Pour Vous – 8, place du Petit Scel – 34000 Montpellier
Ben Artside – Rue de Rome 3c – 1060 Bruxelles – Belgique

Carole Péron – Bijoux imparfaits de porcelaine et de laiton

Il faut plus d’une vie…

Comme beaucoup de créateurs, Carole a eu plusieurs vies, a parcourue de nombreux chemins pour enfin s’épanouir dans la création.

Une première vie professionnelle dans l’insertion, un CAP tournage en céramique, une formation en création de bijoux… et beaucoup de ténacité, car il en faut pour atteindre son but.

grés noir

La vie en contraste

Carole n’aime pas ce qui est lisse et parfait. Ce qui l’intéresse c’est ce qui est accidenté, abimé, imparfait, volontairement ou involontairement.

Alors elle croise, mélange, oppose trois matériaux : le gré noir et la blancheur de la porcelaine s’épousent, le laiton vient les bousculer ou les caresser. Toujours en finesse, avec douceur, dans un style poétique qui n’appartient qu’à elle.

CarolePéron-2

grés noir

La pieds dans l’eau et la tête dans les nuages

Les bijoux sont délicats, mais jamais lisses car ils y perdraient leur âme… les créations sous globes sont tels des univers féériques qui portent à la rêverie… ses nuages de porcelaine sont oniriques et chargés de douceurs.

Pour créer, Carole a posé ses valises (ou plutôt son atelier boutique) à Auray (56), dans un quartier d’artistes au-dessus du port de Saint Goustan. Quoi de mieux pour inviter la créatrice à la rêverie nécessaire à son art.

Elle vous accueillera avec plaisir dans son écrin si la curiosité porte vos pas jusque là bas… allez donc rêver dans le monde de Carole… et repartez sur un nuage de porcelaine et de laiton…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Contact

Carole PÉRON
10 rue des bigorneaux 56 400 Auray
Tel : 06 88 49 21 68
caroleperonceramique@hotmail.fr

Points de vente

MADO MADI – 3 Place Richemont – 56370 Sarzeau
POUMPILATA – 93230 Romainville
APRES LA PLUIE – 56400 Auray
LA MAISON DE PRUNE – 44000 Nantes
LES PETROLEUSES – 75018 Paris
NO ET YUS – 44350 Guérande
DANS LA COUR ST JEAN – 91190 Gif-sur-Yvette
BIANINA – 35000 Rennes
LA COUR DES METIERS D’ART 56620 Pont-Scorff
IMPROBABLE JARDIN – 56100 Lorient
JAPON – HP France – Tokyo

OLIBART – cimentez votre déco !

OLIBART  – L’ornement de jardin qui se plait aussi à l’intérieur

 Olivier Nadam imagine, dessine et créé des objets dits d’ornements de jardin, mais que l’on se plait à poser dans nos intérieurs.

 

D’abord la sculpture du modèle initial

Chaque objet est créé et fabriqué intégralement de façon artisanale au Trévoux (29), près de Pont Aven. Pour chaque modèle, un exemplaire dit perdu est sculpté à partir d’un bloc de terre à poterie qui servira d’empreinte pour la création d’un moule en silicone. Chaque objet sera moulé en ciment puis patiné manuellement afin d’imiter le vieillissement naturel.

Intérieurs comme extérieurs

Ces produits peuvent rester dehors et supportent sans difficulté humidité et gel. Pour l’extérieur, une patine naturelle vient au fil du temps se « poser » suivant l’exposition aux intempéries.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Points de vente:

Mado Madi – 3 place Richemont – 56370 SARZEAU

 

CECILON – Voyage au travers de la céramique

CECILON – Voyage au travers de la céramique

Cécile Dupré a travaillé durant 20 ans dans le domaine du voyage, mais c’est le métier de céramiste qui la faisait rêver. Alors un jour elle prend son envol pour une nouvelle vie et se forme auprès de Matthieu Lievois – Ecole Créamik (centre de formation au métier de la céramique à Séné) durant 18 mois.

Cecilon-ceramique-22-sur-30

Beau et utile

L’atelier Cécilon ouvrira ainsi ses portes à Lorient en 2016, où Cécile choisie de se spécialiser dans la porcelaine. Une technique exigeante mais qui autorise création et audace.

Sa porcelaine est utilitaire (elle supporte four, micro onde, lave vaisselle), décorative, inventive. Et belle évidemment. Cécilon puise son inspiration dans ses voyages lointains, mais aussi plus près d’elle, des paysages et atmosphères de la région de Lorient.

Et si l’aventure de la céramique vous tente, Cécile propose des cours, avec des formules pour chacun…

Informations pratiques :

Atelier Cécilon
8 rue de l’Entente Cordiale
56100 Lorient

Tél.: 06 42 67 00 05

Web : http://cecilon-ceramique.com/
eMail : atelier@cecilon-ceramique.com
Facebook : https://www.facebook.com/C%C3%A9cilon-C%C3%A9ramique-1548833622080149/

Horaires de l’atelier : Tous les jours sauf le dimanche de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BIANINA CERAMICS, un nom ensoleillé

gobelet-ceramique-bianina-pantone-gres-boutique1

Bianina, de la céramique et du soleil

Soraïa De Soussa Bianina Ceramics Rennes Poterie grés artisanat artisant rennes
Soraïa De Sousa – Bianina Ceramics – Rennes

Un bien joli nom que celui de Bianina, mais qui se cache derrière celui-ci ? Et bien une jeune céramiste, Soraïa De Sousa, qui a choisi de rendre hommage à sa grand-mère, Bianina, au travers de sa marque.

Soraïa est originaire du Portugal, pays où l’art de la céramique est fortement ancré. Elle grandit à Lisbonne jusque ses 5 ans. Cela suffit pour qu’elle s’imprègne de couleurs, soleil, traditions et souvenirs qui vont la construire et la conduire vers son art. Elle s’y ressource d’ailleurs régulièrement auprès de sa famille.

Sublimer la terre

C’est à Paris, en 2011, à l’atelier Mire qu’elle découvre et se passionne pour la céramique jusqu’à en faire son métier. Passion insufflée par le plaisir de sublimer une simple boule de terre et en faire émerger un objet beau et utile.

En 2013, elle sort diplômée en tournage de l’atelier Chemins de Terre (Montreuil), où elle aborde un large éventail de techniques.

BOUTIQUE ET CERAMIQUE, mais pas que…

La boutique Bianina voit le jour en 2015 à Rennes, projet qu’elle élabore avec son compagnon et associé François. Située 10 rue du Chapitre, l’endroit est non seulement une boutique atelier, mais également un lieu unique riche en rencontres et échanges.

Les créations de Soraïa se parent de couleurs éclatantes, parfois au gout de vintage. Formes et graphisme sont épurés et trouvent leurs sources dans son enfance. La matière est vivante, et rayonnante. Alors prévenons les visiteurs : il sera difficile de choisir…

Points de ventes :

Bianina – 10 rue du chapitre – Rennes (35)

Mado Madi – 3 place Richemont (près de la Mairie) – Sarzeau (56)

Liens :
www.bianinaceramics.com
https://www.facebook.com/BianinaCeramics

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Faïences de Valérie Le Roux : la Bretagne réinventée

Valérie Le Roux, plasticienne et céramiste, n’aime pas être sous les projecteurs. Elle préfère la lumière de son atelier, niché dans une petite rue de Concarneau, au 4 rue Duguay-Trouin. Elle n’est pas moins cependant une ambassadrice de cette jolie ville de caractère, créatrice emblématique bien connue dans le petit monde de l’artisanat d’art et de la création.

De caractère, Valérie n’en manque pas non plus, malgré sa discrétion et sa modestie. Son parcours en atteste s’il est besoin : issue d’une famille de Rosporden travaillant dans la confection, cela a aiguisé son œil et ses gouts pour les couleurs, les matières, et l’art.

En passant par la peinture

Jeune, elle cherchera tout d’abord sa voie vers l’art, la peinture plus précisément. Avec un certain succès puisqu’elle exposera dans la galerie de Patrick Gaultier, spécialisé dans l’art contemporain. Elle a alors 20 ans.

Elle choisit ensuite d’ouvrir, toujours à Concarneau, un atelier où elle formera nombre d’élèves, dont des enfants auxquels elle continue d’enseigner 20 ans plus tard.

valérie le roux concarneau céramique henaff joss poisson céramiste artiste bretagne finistère

Se réinventer

A la naissance de sa fille, l’artiste tire un trait sur la peinture contemporaine sous la forme qu’elle pratiquait alors, assez « violente » selon ses termes. L’envie de peindre s’en est allée. Apaisée, il lui faut alors se réinventer.

Car c’est ainsi que fonctionne Valérie Le Roux. Pas de carrière tracée, ni projetée, mais des envies, des rencontres, des évènements qui détournent les chemins de la vie.

Dans les traces de la tradition faïencière

Bosseuse et tenace, elle apprend l’art de la faïence au travers de divers stages et formations, se nourrissant également des conseils d’autres artisans et artistes. « les conseils font gagner du temps » vous dira-t-elle. Elle fera également un rapide passage aux beaux-arts de Quimper.

Apprendre et transmettre

Toujours à la recherche de découverte et de savoir-faire, Valérie Le Roux fait des résidences à la Faïencerie du Bourg-Joly en Sarthe (maison créée en 1747), afin « d’explorer d’autres formes de pièces ». Des rencontres, des échanges, la transmission, encore et toujours…

Et cela lui va comme un gant : travailleuse, mais aussi exigeante, passionnée par la fabrication, la technique, les matières, dont elle s’imprègnera tout au long de son parcours. Elle a d’ailleurs intégré depuis quelques années les ateliers d’Art de France, signe de reconnaissance d’un travail de haute qualité.

Selon Valérie : « c’est le travail et la recherche personnelle qui peuvent permettre de trouver sa technique et son style ». Valérie a visiblement trouvé le sien, et on aime !

L’inspiration aux portes de l’atelier

Elle mène donc désormais cette quête dans son atelier, nourrissant son inspiration au plus près d’elle : la mer, les bateaux, la plage… viscéralement Bretagne.

Et ses créations se reconnaissent entre toutes, son style lui est propre, décliné sur ses bouteilles, tasses et autres vaisselles, mais aussi sur du tissus. Des poissons, des crabes, des algues, reproduits dans ses couleurs de prédilections, couleurs de mer et de littoral : du bleu ! du rouge ! de l’orange et des gris !

Sous les traits de l’artiste

Des traits simples, mais inimitables, comme ceux de certains grands artistes modernes.

Et on adore, ses têtes de maquereaux qui semblent sortir de l’eau pour nous faire un clin d’œil, et ses chiffres  qui paraissent volés aux coques des barques et vieux bateaux de pécheurs… et l’on se sent marin, un peu (si, si, même moi, bretonne irrémédiablement malade en bateau…), breton, beaucoup…

Ses créations égaient et colorent grand nombre de tables du coin, dont l’hôtel de charme Ar Men Du (Nevez), qui lui a commandé 800 pièces pour le plus grand plaisir de ses hôtes… Ils ne s’y trompent pas.

En collaboration avec…

Du décor de qualité, sur des faïences de qualité, mais pas que… Valérie Le Roux aime explorer et s’essayer à des collaborations telles que celles réalisées avec le brodeur Le Minor, ou avec Josse pour des carreaux de terre cuite, ou encore avec la marque désormais très connue des accros au monde marin 747 Sailbags (Lorient).

Dernière collaboration en date : Valérie vient tout juste de créer pour la Conserverie de Groix et Nature (Ile de Groix), une boite de pâté marin !

DSC_8127

Et aussi, ses motifs se déclinent désormais sur des coussins, des tableaux sérigraphies, et une multitude de choses à découvrir.

Du coté de Duguay-Trouin

Alors, le mieux, quand vous passerez par là-bas, est encore d’aller jeter un œil du côté de la rue Duguay-Trouin….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Points de vente

Atelier boutique – 4 rue Duguay-Trouin – 29 Concarneau

Boutique Le Minor – 29 Pont-L’Abbé

Boutique de Pont Aven – 56 Quiberon

Bertaud – 19 rue Pas du Minage – 17 La Rochelle

Colibry Maya – rue Saint Jacques – 64 Saint Jean de luz

GALERIE HSP – Le Village Suisse – 13 rue Alasseur, 75015 Paris

Projets personnalisés sur demande

Contacts

Valérie Le Roux – 4 rue Duguay-Trouin – 29900 Concarneau
Tel : 02.98.50.82.13
Port. : 06.82.08.27.19

http://www.valerieleroux.com

http://www.facebook.com/Atelier-Boutique-Valérie-Le-Roux

Le Bestiaire en céramique de Simon Pavec

ceramique art artiste création insecte papillon libellule phasme terre bretagne angers Loire

La première fois que j’ai vu les œuvres de Simon Pavec, je n’ai pas compris ce que je voyais : des empreintes ? des insectes figés dans la matière ? des fossiles ? Et puis j’ai compris ce que c’est : de l’art !

ceramique art artiste création insecte papillon libellule phasme terre bretagne angers Loire

Les passions de Simon :

Simon PAVEC a 2 passions (au moins…) : le monde des insectes, et la céramique. A première vue, aucun rapport. Sauf que Simon a réussi à réunir ces 2 mondes dans ses créations.

La terre (1)

Le jeune homme aime la terre, la travailler, hors du temps… prendre le temps de la malaxer, le temps de l’illustrer, le temps de la cuir pour mieux la sublimer.

Les insectes (2)

Il aime aussi les insectes, papillons, scarabées, phasmes. Simon réuni la finesse de ces animaux et la précision de son art. Il prépare la terre, pour qu’elle puisse ensuite accueillir son bestiaire préalablement gravé et/ou moulé avec finesse dans du plâtre, anticipant le résultat final par une approche technique de la cuisson.

La céramique (3)

L’ajout d’oxydes métalliques (aïe, c’est un peu technique pour moi…), associée à la cuisson au four à bois viennent apporter des teintes surprenantes et parfois oniriques, accompagnant ainsi libellules et papillons.

La cuisson avait lieu jusqu’en 2016 dans le four à bois du collectif d’artistes Centrale 7Simon Pavec a été résident durant 7 ans. Il s’agit d’une friche industrielle de mines de fer à Angers (Nyoiseau exactement).

ceramique art artiste création insecte papillon libellule phasme terre bretagne angers Loire

Une vie en cohérence avec son art

Depuis cet hiver, le jeune homme cuit ses créations dans son propre four, bâti de ses mains auprès de la maison en paille qu’il a également conçue vivant ainsi en cohérence avec son art. Simon Pavec ne manque décidément pas de ressource et d’énergie. Il y a également désormais installé son atelier.

ceramique art artiste création insecte papillon libellule phasme terre bretagne angers Loire

L’amour de la transmission

Et comme il aime partager, Simon donne des cours de découverte ou de perfectionnement en collaboration avec l’association L’acte à Thiercé (49) : il vous ouvrira alors l’immense potentiel des argiles (grès, faïence, porcelaine) au travers de diverses techniques (sculpture, gravure, modelage…). Et peut-être la possibilité de toucher du doigt son univers… ?

J’ai rêvé…

La première fois que j’ai vu les œuvres de Simon Pavec, j’ai rêvé la nuit suivante que ses insectes prisonniers de la matière reprenaient leur envol… comme quoi, les œuvres de Simon ont aussi le pouvoir de faire rêver…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En savoir plus :

Formation : renseignements au 02 41 95 45 46 ou simonpavec@gmail.com

Contact : http://www.simonpavec.book.fr/contact/

De Mérode – Haute Maroquinerie Bretonne

sac à main maroquinerie de mérode bretagne morbihan artisan d'art

L’adage disant que la valeur n’attend point le nombre des années prend avec Manon Pansart tout son sens.

Manon est née en 1992 à Dinard. Et elle est tombée dedans toute petite, ses parents travaillant tous les deux le cuir. Son papa est bottier et possédait son propre atelier de confection sur mesure à Dinard lorsque Manon était jeune. Elle aide alors son père sur des opérations simples et est vite fasciné par les peaux, leur toucher, leur odeur, et les formidables possibilités qu’offre cette matière noble.

 

cuir haute maroquinerie de mérode sac à main python confection sur mesure

De la suite dans les idées…

La jeune fille d’alors sait rapidement ce qu’elle veut. Après son bac, elle poursuit à l’École supérieure internationale de la mode à Toulouse et obtient un BTS design de mode (styliste et modéliste).

Jeune diplômée, elle va parfaire sa technique dans des maisons de la haute maroquinerie telles que Isaac Reina, et la maroquinière Célia Granger avec qui elle goutera à la fabrication sur mesure de pièces haut de gamme.

cuir haute maroquinerie de mérode sac à main python confection sur mesure

La machine est lancée !

Outre la confection du cuir, les défilés de mode de la haute couture sont l’autre passion de Manon.

Tout est donc réuni pour mener la jeune femme vers son futur parcours de créatrice et d’entrepreneuse.

Forte de ses diverses expériences, elle décide en 2015 et à seulement 23 ans, de fonder son propre atelier. Et ce sera en Bretagne, auprès des siens. Elle y investi 25 000 euros pour acquérir les machines indispensables à son art. L’écrin sera un hangar de 80 m2 dans la campagne de Caudan près de Lorient car, la tête bien vissée, elle n’oublie pas les contraintes économiques.

cuir haute maroquinerie de mérode sac à main python confection sur mesure

La naissance d’une marque : De Mérode

De Mérode est né, du nom d’une danseuse étoile muse des peintres de la Belle époque. Celle ci incarne aux yeux de Manon, qui ne s’y trompe pas, la force, le modernise, et tout ce que la femme a de plus chic.

C’est de cette alchimie de savoir-faire ancestral, de modernisme, et d’amour des beaux matériaux que sont faites les créations de De Mérode.

Car Manon ne travaille que les matières nobles : le cuir tout d’abord. Elle n’utilise que le plus beau : le cuir pleine fleur, français ou italien. Les cuirs exotiques : python et galuchat de raie ou de requin. La fourrure : principalement du vison ou de la marmotte.

De la confection haute couture

Chaque modèle est imaginé, dessiné, et fabriqué dans son atelier. Chaque étape de la confection est réalisée à la main, par Manon elle-même. Et pour ce qui est des accessoires de laiton, haute qualité oblige, De Mérode se les procure auprès d’un fournisseur parisien qui approvisionne les plus grandes maisons de couture.

cuir haute maroquinerie de mérode sac à main python confection sur mesure

De Mérode, passionnément.

Alors, lorsque vous envisagerez peut être d’acquérir une création De Mérode, dites-vous bien que c’est le prix d’une confection artisanale des plus belles factures, dans de sublimes matières premières, et que ce morceau d’art Fabriqué en Bretagne représente ce qu’il y a de plus beau dans la haute maroquinerie bretonne.

Qu’on se le dise : Manon Pansart réalise non pas de belles, mais de sublimes créations… A suivre… passionnément….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Site Web : http://www.demerode.fr

Facebook : http://www.facebook.com/DEMERODEpage

Points de vente :

Maison Dame Nature – Concept store – 25 Rue des Halles 56000 Vannesc
La petite rue à Bora Bora – 11 Rue Léo Le Bourgo 56100 Lorient
Aurore Cardin Design – Concept store – 2 Rue de l’Industrie 56100 Lorient
Les Nouvelles Quaintrelles – 7 Place Gambetta 56100 Vannes

D’autres articles pouvant vous intéresser :

NINE ORCET : Les bijoux Chainmail
Martina HEJMALOVA : Bijoux et scènettes, découvrez son univers fantasque