L’aérogommage : ma base de décapage en quelques mots…

aérogommage décapage relooking meuble bois nettoyer DIY

Je vois bien que l’aérogommage vous interpelle lorsque je publie un article sur une création Mado Madi. J’ai donc pensé que vous aimeriez en savoir un peu plus sur le sujet.

Pfff, le décapage, quelle corvée….

En effet, quelle corvée que de décaper nos meubles. C’est d’ailleurs pour cela que les peintures sans décapage font un tabac. Pour ma part, j’ai un peu de mal avec cette technique car je trouve que ne pas « déshabiller » un meuble avant de le repeindre revient à mettre une jolie robe neuve sur son ancienne robe… Bref, je n’adhère pas trop mais c’est personnel.

Le décapage, quelles solutions ?

Il y a bien entendu les ponceuses, et la mienne, je l’adore : une Mirka Deros, avec laquelle j’utilise de l’abranet. Un abrasif textile qui permet d’évacuer parfaitement les poussières de ponçage. Et hop, efficacité garantie, et sans trace de disque.

mirka-deros

Il y a les scrapers pour gratter dans les petits trous et enlever les résidus de peintures. Grattouiller avec ça vaut tous les relaxants du monde… concentration et décontraction garantie… chacun son accès au paradis…

P1000547

Il y a les décapants en tout genre et les brosses métalliques.

images

C’est magique ….

Et puis, il y a « L’AEROGOMMAGE ». Sans cette technique, je pense qu’à l’âge canonique de 45 ans (ceci est une blagounette, merci aux quadras de ne pas lyncher sur le net), je ne me serais pas lancée professionnellement dans le métier du relooking. Quelques images perleront pour moi :

 

 

Pour les pros ?

Le mot est lâché : « professionnellement ». Oui, malheureusement, c’est un investissement assez lourd, réservé aux professionnels (bien que cela puisse se louer, ou que le service peut vous être proposé par certaines entreprises spécialisées).

Et c’est ma machine Ibix, une aérogommeuse à sec, qui me permet de faire aujourd’hui ce métier sans avoir une tendinite chronique …

aérogommage décapage relooking meuble bois nettoyer DIY

Attention, ne confondons pas tout !

Il ne faut cependant pas confondre sablage et aérogommage. L’aérogommage est beaucoup plus doux et respectueux des matières que le sablage, réservé aux gros travaux.

Comment ça marche ?

La pression

Ma petite machine Ibix, est reliée à un compresseur, et me permet de projeter du sable via un pistolet (ressemblant beaucoup à celui des peintres). La machine peut monter à près de 8 bar, mais pour les meubles en bois, je navigue généralement entre 3 et 4 bar.

Pour certains travaux, je descends sous les 3 bar. Lorsque je travaille la rouille par exemple. (il m’arrive lorsque je travaille des projets Indus, de vouloir conserver une partie de la rouille d’origine, et là, il faut y aller tout en douceur).

aérogommage décapage relooking meuble bois nettoyer DIY

Les buses

Je dispose aussi de 3 buses différentes (la buse est la petite canule que je mets à la sortie du pistolet pour adapter le jet de sable au meuble à décaper) : Une buse étroite et précise pour décaper les moulures et sculptures, une buse plus large avec un orifice différemment usiné qui me permet de diffuser le sable de manière régulière évitant ainsi des traces disgracieuses (euh, je ne sais pas si je suis très explicite…), et enfin une buse pour les gros travaux tels que le décapage du métal (là où il faut « envoyer du gros »).

 

 

La granulométrie

Le sable a également son importance. Comme pour le ponçage, suivant le meuble à traiter et le résultat souhaité, il faut choisir son « grain ». Je dispose donc pour ma part d’une gamme de 4 niveaux de grains allant de l’extra fin au très gros.

relooking meuble shabby aérogommage décapage peinture meuble diy

Une fois tout cela dit, je peux encore régler la quantité de sable envoyée.

Vous l’aurez bien compris, cette méthode permet  d’adapter le décapage au meuble, pour obtenir un résultat propre et ultra fin.

aérogommage décapage relooking meuble bois nettoyer DIY

Les limites de la magie

Attention, cela n’est cependant pas toujours une solution miracle (bien que ce soit souvent le cas). Lorsqu’un meuble a subit plusieurs couches épaisses de peinture successives (peinture, sur peinture, sur peinture…. sans décapage au préalable, vous voyez de quoi je parle ??), cela peut devenir compliqué et laborieux. Il faut donc passer sur d’autres solutions (décapant, décapeur thermique, scrapers….).

N’ayant pas fait moi-même de vidéo pour l’instant, en voici une réalisée par une entreprise belge. A noter que de nombreuses entreprises de sablage pratiquent maintenant l’aérogommage et peuvent vous proposer leurs services.

 

 

Sur cette vidéo, la personne ne porte pas de protection. Suite à des questions sur Facebook, je précise donc que pour ma part, je possède une cabine fermée et ventilée, et que je porte un masque avec filtres, une combinaison, et des gants.

Voilà, j’espère vous avoir un peu éclairé sur le sujet. A bientôt tout le monde !

D’autres articles concernant le relooking :

Relooking table en noyer Mado Madi.
Chez Danièle et Philippe : transformation de leurs meubles.
Comment rafraichir un 2 corps en merisier ?
Puply, 2 corps en merisier. Relooking chic.
Et d’autres créations Mado Madi……

Enregistrer

Publicités