Transformation d’un haut de meuble Henri II en bibliothèque au sol

relooking rénovation meuble chêne bois vintage shabby

Sauvetage d’un buffet Henri II

Oui, sauvetage, tout à fait ! Car si la personne qui me l’a confié ne l’avait pas repéré dans le fond d’une grange, ce haut de meuble aurait simplement fini… au feu…

Il semble qu’il s’agisse d’un haut de meuble style Henri II (je n’en suis pas certaine à 100%, donc je suis preneuse d’informations à ce sujet si l’un d’entre vous en sait plus).

relooking rénovation meuble chêne bois vintage shabby

Quel affront !

Mais avant de finir dans cette grange, il avait subi les « affronts » (n’ayons pas peur des mots) de multiples couches épaisses de peinture, dont du rose, et les dernières en vert (le vert des mobiliers de jardins en métal d’autrefois, vous voyez ?). Sans parler du tissus de velours vert grossièrement agrafé à l’intérieur.

Lorsque je l’ai vu, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce meuble aux multiples sculptures, et plus spécialement pour sa tête de lion.

 

Déshabiller le meuble

Je n’exagère même pas quand je parle de le déshabiller : tout d’abord lui enlever le tissu et vérifier que cela ne cache pas quelques surprises (bonnes ou mauvaises). Bon, là, à priori, rien de difficile, et cela s’est passé sans soucis. Je n’ai pas trouvé de documents secrets derrière la garniture… (on peut rêver…).

Le décapage

Et maintenant, le plus difficile : il faut bien s’attaquer à cette terrible peinture.

J’ai donc commencé par un passage à la salle d’aérogommage. Un vrai défi : il ne fallait pas risquer d’endommager le bois, mais y aller suffisamment fort pour enlever la peinture. (voir mon article sur l’aérogommage).

 

Après cette séance, il reste beaucoup de travail, car la peinture est vraiment incrustée partout, en profondeur, et dans les moindres recoins.

Un outil formidable : le scraper

Je sors donc mes autres armes magiques : les scrapers ! Ce sont des outils parfaits pour gratter, fort ou en délicatesse, enlever les coulures et surépaisseurs, et même certains vernis ultra résistants. Leurs lames de différentes formes permettent d’aller à peu près partout gratter. Sans compter que c’est une activité vraiment anti-stress (pour moi, ça vaut bien une séance de Yoga, et vient juste après le bonheur de poncer avec ma Mirca. Chacun sa méthode de relaxation !).

 

Une fois toute cette peinture enlevée, et le bois à nu, le meuble se révèle vraiment magnifique.

« Allo, docteur Menuisier ? »

Cependant, les étagères sont irrécupérables, et le fond est complètement vermoulu.

relooking rénovation meuble chêne bois vintage shabby

Un petit coup de fil à mon menuisier préféré, qui passe au chevet du grand malade. Nous décidons de lui refaire un fond et de belles étagères neuves, ainsi que de réaliser un coffrage de chêne permettant de fermer la corniche pour pouvoir transformer ce dessus de meuble en bibliothèque au sol.

Une fois cela fait, tous les plats ont été poncés mécaniquement, et le reste… à la main…

relooking rénovation meuble chêne bois vintage shabby

La noblesse rendue au chêne

Bien entendu, pas question de lui remettre une couche de peinture, il est trop beau comme cela. Il sera donc protégé par un vernis à l’eau et par de la cire, puis patiné.

Ce dessus de meuble, transformé en bibliothèque au sol, a retrouvé une part de noblesse, bien méritée après toutes ces misères !

relooking rénovation meuble chêne bois vintage shabby

relooking rénovation meuble chêne bois vintage shabby

D’autres réalisations Mado Madi : https://madomadi.wordpress.com/category/mes-creations/

 

 

Publicités